Immigration et intégration

Sarkozy Nicolas Sarkozy a présenté hier au Conseil des Ministres le projet de loi "Immigration et intégration" et a été auditionné dans la foulée par la commission des lois de l’Assemblée nationale, où j’ai tenu à l’interpeller.

Je répète depuis longtemps qu’il faut réformer la politique d’immigration en France, pour cesser d’accueillir massivement des gens à qui on ne peut plus garantir qu’ils pourront vivre dignement dans notre pays en ayant tout simplement un emploi, un logement.

Le projet de loi du gouvernement est un projet responsable, qui admet l’évidence : la France n’a plus les moyens d’accueillir toute la misère du monde. Ce texte propose donc une solution déjà choisie par de nombreuses démocraties occidentales, celle d’une immigration choisie.

I Matinale

Ianetta Claude Goasguen est l’invité politique de Laurent Bazin et de Nathalie Ianetta sur la Matinale d’I télé, le jeudi 30 mars à 8h35.

La madame foot de Canal Plus le testera-t-elle sur ses connaissances footballistiques ? E n effet Claude Goasguen a été nommé aujourd’hui par la commission des lois à l’Assemblée nationale rapporteur de la proposition relative à la prévention des violences lors des manifestations sportives, conséquence législatique du hooliganisme dans les stades français.

Regardez l’émission en direct !

« N’ayons pas peur des mots »

Claude Goasguen est l’invité de "N’ayons pas peur des mots" sur I télé, mardi 28 mars à 19h30.

A ses côtés, retrouvez le célèbre Stéphane Pocrain (ex porte parole des Verts, actuel chroniqueur de Ruquier), Ghislaine Ottenheimer (journaliste et écrivain) et Jean-Marc Lech (co-président d’IPSOS).

Les thèmes débattus : le CPE, le discours de N. Sarkozy à Douai, Ségolène Royal et le service militaire, et enfin J. Chirac/ E-A. Seillière : le choc de la langue.

A parier que la langue de bois ne siègera pas autour de cette table…

Ecoutez l’émission en direct !

A méditer…

Makine Andreï Makine, dans son dernier livre "Une France à aimer"  chez Flammarion, donne une nouvelle fois toute l’étendue de son talent. Voilà un sibérien qui parle de la France avec beaucoup de vigueur.

"Pour des raisons de pure idéologie, la soi-disante gauche démolit ce que craintivement et honteusement essaie de replâtrer la soi-disante droite, tout cela sur les sables mouvants d’un flirt obscène avec les intérêts des groupes de pression."

Je crois que la Sibérie rend le regard profond, car on ne pourrait pas dire mieux du conservatisme que subit la France depuis plusieurs décennies.

A méditer… 

Rumeurs et vérité

Comme vous le savez, hier s’est tenue à l’hôtel de ville la 1ère réunion des conseillers de Paris du groupe UMP depuis la fin des primaires.

Je les ai réunis avec Françoise de Panafieu pour évoquer avec eux la mise en place des structures pour entrer véritablement dans la campagne des municipales.

Avec Françoise de Panafieu et Philippe Goujon, nous sommes tombés d’accord pour nous donner le temps de réorganiser l’ensemble de l’UMP Paris.

Contrairement aux rumeurs, je n’ai pas démissionné de mon poste de président de groupe et je n’ai pas eu de pression pour le faire. J’examinerai personnellement quelle sera mon attitude lors de la prochaine assemblée générale du groupe UMP en septembre ou octobre prochain.

C’est dire que l’article du Monde de ce jour que je viens de parcourir est comme à son habitude partial, et souhaite ranimer les querelles internes à la droite parisienne.

La répartition des tâches doit être mûrement réfléchie, et il est évident que je défendrai la vision qui est la mienne, celle d’une droite moderne libérale et sociale, que j’ai exprimée  dans mon livre pour en faire le projet général de l’UMP Paris en 2008. Je pense en effet que c’est autour des grandes idées que j’ai dégagées, et qui inspirent les propositions de la gauche comme de la droite parisiennes que nous pourrons construire un projet alternatif.

J’entends en toute hypothèse m’en occuper, et je compte sur vous pour m’y aider, et enrichir ce projet.

C’est aussi l’objectif du courant des Réformateurs que j’anime à Paris avec l’aide de Jack-Yves Bohbot, et je souhaite que vous nous y rejoignez nombreux.

Mais au diable la politique pour le week-end ! J’ai décidé de partir loin de Paris en descendant dans ma ville natale. Ce sont les premiers jours de vacances que je m’octroie depuis la fin des Primaires, et autant vous dire que je vais en profiter.

A lundi !

Le PSG fait la une…

Supporters Le PSG est un club de football prestigieux, mais son image se ternit progressivement à cause de certains de ses supporters. Alors que l’on préfèrerait que ce club fasse la une des quotidiens pour ses résultats sur le terrain, ce sont une fois de plus les violences commises par ses pseudo supporters qui cristallisent l’attention.

Cet après-midi, lors de la séance des questions d’actualité j’ai interpellé le ministre de l’Intérieur sur les violences dans les stades.

Alors que nous déplorions il y a encore quelques années, les agissements des hooligans italiens ou espagnols, coupables de violences physiques et pire encore d’injures racistes à l’encontre des joueurs, nous devons admettre de ce phénomène frappe durement la France et particulièrement la capitale.

Résultat : 30 supporters du PSG seront interdits dès dimanche de stade, et ce pour une durée indéterminée. Coupables d’agissements non seulement anti sportifs mais anti républicains, ils devront se présenter au commissariat pendant la durée du match de leur équipe.

Désormais les mesures administratives restrictives anticiperont d’éventuelles poursuites judiciaires pour que le football, sport qui par le passé nous a rendus si fiers, regagne ses lettres de noblesse.

Sur le CPE, nous ne devons pas reculer

Logo_radio_classique_2 Je me suis exprimé ce matin sur France Inter et j’ai eu l’occasion de répondre aux questions des auditeurs. Sur le CPE, nous devons faire preuve de pédagogie, car beaucoup d’erreurs, d’approximations sont à l’origine de la peur des Français s’agissant de ce nouveau contrat de travail. L’attitude du Premier Ministre est la bonne, il ne faut pas céder.

Je m’exprimerai de nouveau en faveur du CPE à 19h30 dans les débats de Radio classique (101.1) face à mon collègue socialiste Gaëtan Gorce, car nous ne devons pas laisser nos adversaires dire des contre-vérités sans réagir, et nous devons défendre notre politique de l’emploi.

Médias…

Logo_france_inter_2 Claude Goasguen est l’invité de Stéphane Paoli le mardi 14 mars, sur France Inter (87.8) dans "Question directe" à partir de 8h16. Les auditeurs pourront lui poser des questions dès 8h40. Ecoutez-le en direct sur le site de France Inter.

Il sera également l’invité de Priscilia De Selve et de Jean-Jérôme Bertolus dans l’émission "I Télé Débat", mardi 14 mars à 10h35. Il débattra  face à Bruno Julliard, président du syndicat étudiant UNEF sur le thème : "Les étudiants en guerre contre le CPE".  Regardez-le en direct sur le site d’I Télé.

Tout un programme…

DEPUTE DE PARIS – ANCIEN MINISTRE