Merci

J_de_c_cgdg1 Je vous remercie de m’avoir renouvelé votre confiance en tant que député du 16ème Sud.

65.83% soit 20 580 d’entre vous ont choisi de confirmer le vote en faveur de la majorité présidentielle. Il s’agit du score le plus élévé à Paris.

Vous le savez, je soutiendrai sans faille Nicolas Sarkozy et le gouvernement de François Fillon, et je défendrai inlassablement le 16ème à l’Assemblée comme au Conseil de Paris.

Merci de votre soutien.

On a lu

Article du Parisien, le 2 juin

Claude Goasguen vise le premier tour

A CHAQUE ÉLECTION législative dans le XVI e arrondissement, c’est le même rituel : on ne se demande pas qui gagnera entre la gauche et la droite, mais quelle sera l’ampleur de la victoire du candidat de droite; 2007 ne devrait pas déroger

à la tradition : à la présidentielle, Nicolas Sarkozy a encore amélioré les scores de son camp.

Comme toujours, c’est la 14 e circonscription, le XVI e  Sud, qui fait office de «mauvais élève »avec seulement 77,7 %pour Nicolas Sarkozy,alors que le XVI e Nord,l ‘éternel rival atteignait presque les 85 %!

De quoi franchement déprimer les candidats de gauche. Pour le PS cette année, c’est Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Bertrand Delanoë en charge du logement, qui part en mission dans les beaux quartiers. «On peut toujours y croire, sourit le candidat.Il y a quelques années encore, il n’y avait aucun élu d’opposition dans le XVI e ! Depuis 2001,nous avons des conseillers d’arrondissement et je suis conseiller de Paris.» Installé dans le XVI e depuis 1980,Jean-Yves Mano compte sur son travail de terrain,et surtout sur un sursaut démocratique de l’électorat : «Il faudrait au moins décrocher un deuxième tour pour ne pas laisser la droite faire ce qu’elle veut dans son jardin, avec des élus comme Claude Goasguen, qui s’autorise tous les excès en s’opposant systématiquement aux projets de logements sociaux ou d’équipements publics ».

Claude Goasguen ne dément pas : « Ce n’est pas facile pour Jean-Yves Mano.La politique de Bertrand Delanoë, qui veut greffer artificiellement du logement social dans le XVI e sans concertation passe très mal. Voter pour moi, c’est voter contre la politique de la gauche à Paris.» Elu dès le premier tour en 2002, Claude Goasguen espère bien faire de même le 10 juin. A moins que d’autres concurrents de droite le mettent en ballottage. C’est le rêve de Wladimir d’Ormesson. Le jeune neveu (26 ans) du célèbre écrivain Jean d’Ormesson,qui se présente pour le parti de François Bayrou, le MoDem, espère pousser Claude Goasguen à un deuxième tour. «Je suis sûr qu’il y a des électeurs qui ne sont pas contents de la politique droitière de leur député sortant », assène le jeune énarque, magistrat aujourd’hui.gauche), confiant, espère être élu dès le premier tour. Jean-Yves Mano (PS, en haut) et Wladimir d’Ormesson (MoDem) tenteront de lui faire barrage. L’UMP Claude Goasguen gauche), confiant, espère être élu dès le premier tour. Jean-Yves Mano (PS, en haut) et Wladimir d’Ormesson (MoDem) tenteront de lui faire barrage. L’UMP Claude Goasguen gauche), confiant, espère être élu dès le premier tour. Jean-Yves Mano (PS, en haut) et Wladimir d’Ormesson (MoDem) tenteront de lui faire barrage.

Le bilan du sortant : Un libéral très actif

Toujours avocat à la cour d’appel de Paris, Claude Goasguen n’en est pas moins très présent à l’Assemblée : 109 interventions, 211 questions, 2 rapports d’études. Assidu de la commission des Lois, il a participé à l’élaboration de tous les grands textes législatifs de la mandature, notamment sur ses thèmes de prédiction : la sécurité et l’immigration. Il a participé aux propositions de 169 lois et est à l’origine de 7 dont une a été adoptée concernant la répression de la violence dans les stades.

Converti à l’UMP, l’ancien secrétaire général de l’UDF reste toujours très libéral dans sa doctrine, bataillant contre l’impôt sur les grandes fortunes ou pour un désengagament de l’Etat dans l’économie. Claude Goasguen déplore ainsi que Nicolas Sarkozy n’ait intégré aucun libéral dans son gouvernement. Il espère encore récupérer la présidence de la commission des lois à l’Assemblée Nationale.

Dernière ligne droite !

J_de_c_cgdg1 Dès le 10 juin, vous pourrez voter pour donner une majorité présidentielle à Nicolas SARKOZY.

Dans le 16ème Sud, le Président de la République a été plébiscité à plus de 77% . Il faut désormais élire dans le 16ème comme ailleurs, les candidats investis par l’UMP aux législatives.
Je vous invite à participer aux côtés de Danièle GIAZZI, ma suppléante, et moi-même à ces derniers jours de campagne. Nous irons, comme toujours, à la rencontre de nos concitoyens, sur le terrain, pour porter le projet présidentiel.
Nous avons besoin de vous, et nous savons pouvoir compter sur vous lors de nos prochains rendez-vous.
Speed_dating_060607 Je tiens en particulier à mettre en avant le speed-dating organisé par les Jeunes Pop’ du 16ème.
Nos jeunes qui ont été présents massivement dans les campagnes présidentielle et législative nous réservent encore une belle surprise.
Je vous donne donc rendez-vous le 6 juin à 19h30 au Tallye-Passy, 34 rue de l’Annonciation.
Avec Nicolas SARKOZY, nous ferons réussir la France !

Une majorité présidentielle

La campagne législative est désormais ouverte et elle se présente sous de favorables conditions, qui sont totalement différentes des consultations précédentes. L’ampleur du succès de Nicolas Sarkozy, l’ampleur de la participation qui a concerné l’ensemble de la population, tout âge, toute condition, donnent à cette campagne électorale un aspect relativement simple.

Les Français approuvent-t-ils ou non les mesures proposées par le gouvernement de Nicolas Sarkozy ?

Lire la suite Une majorité présidentielle

Mécontent !

Dépêche AFP du mardi 22 mai : Le mécontentement est grand chez les libéraux de l’UMP

Le député UMP de Paris, Claude Goasguen, affirme mardi que "le mécontentement est grand chez les libéraux" du parti, car "aucun d’entre eux n’est au gouvernement".

Dans un communiqué, M. Goasguen fait valoir qu’il "ne faut pas sacrifier à l’ouverture, le pluralisme interne de l’UMP", au moment où la constitution du gouvernement a fait grincer des dents chez ceux qui à l’UMP escomptaient en faire partie.

La semaine dernière, lors du conseil national de l’UMP au cours duquel Nicolas Sarkozy avait démissionné de la présidence du part, Patrick Devedjian avait été le premier à se plaindre de la volonté du chef de l’Etat d’ouvrir son équipe gouvernementale à des personnalités de la gauche et du centre.

"Je suis pour aller très loin dans l’ouverture, très loin, y compris jusqu’aux sarkozystes", avait-il alors lancé.
Avec la tendance libérale, l’UMP rassemble les centristes (ex UDF) et les chiraquiens (ex RPR)

Campagne législative

La campagne officielle des élections législatives a débuté le lundi 21 mai.  J’ai été investi par l’UMP pour représenter dans le 16ème Sud l’action présidentielle.

Nicolas Sarkozy a été élu sur son projet ambitieux pour la France, pour redonner à notre pays sa place en Europe et dans le monde. Le gouvernement de François Fillon s’est immédiatement mis au travail et prévoit dès l’été de grandes réformes.

Il est impératif que la droite et le centre (celui qui soutient l’action présidentielle) bénécifient d’une large majorité à l’Assemblée nationale afin que le projet que nous avons défendu durant toute la campagne présidentielle puisse être mis en oeuvre. C’est là l’enjeu principal des élections législatives des 10 et 17 juin.

Je vous donne, avec Danièle GIAZZI ma suppléante, plusieurs rendez-vous dans le 16ème Sud pour présenter le projet législatif de l’UMP, pour écouter vos attentes, vous débattre de vos préoccupations.

Le 1er aura lieu demain (23 mai ) à 19h à l’école primaire du 10 rue des Bauches, en présence de notre maire, Pierre-Christian Taittinger.

Je serai également à vos côtés pour notre café politique hebdomadaire du jeudi à 19h au Rallye Passy, 34 rue de l’Annonciation.

Défense du voeu en Conseil de Paris

Intervention de Claude GOASGUEN en Conseil de Paris du 14 mai sur le projet de construction Gare d’Auteuil

Il faut accepter que, lors du Conseil d’arrondissement, l’ensemble des conseillers, l’ensemble des associations, l’ensemble des nombreux pariticipants à cette réunion concernant la Porte d’Auteuil ont manifesté une réprobation unanime à un projet qui est effectivement très contestable. Il l’est pour deux raisons.

Lire la suite Défense du voeu en Conseil de Paris

Delanoë persiste et signe !

J’ai présenté hier au Conseil de Paris contre l’actuel projet de construction Gare d’Auteuil, piloté par Jean-Yves Mano, adjoint au Maire au Logement. Ce voeu a été refusé par le Maire de Paris et sa majorité alors que les associations, le conseil d’arrondissement du 16ème et les riverains demandent un consensus pour ce projet.

Voeu présenté par Claude Goasguen et les Elus du groupe UMP

Considérant le projet d’urbanisme envisagé par la Mairie de Paris sur les terrains de l’ancienne gare d’Auteuil ;
Considérant que ce projet est de nature à modifier considérablement la physionomie du quartier;
Considérant le manque de concertation sur ce dossier;
Considérant la réunion publique d’information qui s’est tenue à la mairie du 16ème arrondissement le 19 mars 2007 présentant le projet imaginé par la Mairie de Paris ;
Considérant la forte affluence du public à cette réunion;
Considérant l’opposition des élus du 16ème à ce projet;
Considérant la présence de nombreuses associations de quartier à cette réunion ;
Considérant l’opposition massive à ce projet de presque tous les participants en raison essentiellement de sa grande densité;
Considérant que ce voeu a été adopté à l’unanimité lors du conseil d’arrondissement du 20 mars 2007;

Claude Goasguen et les élus du groupe UMP émettent le voeu :

– qu’un consensus puisse être trouvé  sur le projet d’aménagement des terrains de l’ancienne gare d’Auteuil et que la Mairie de Paris écoute le souhait des riverains, des associations et des élus du 16ème arrondissement afin que le projet immobilier ne dépasse pas la hauteur de 6 étages dans sa partie la plus élevée.

Lire la suite Delanoë persiste et signe !

Prix de Jérusalem

Brève parue dans Matin Plus le jeudi 10 mai : "Claude Goasguen recevra le prix de Jérusalem

Dimanche, au Zénith, lors de la soirée du 40ème anniversaire de la réunification de Jérusalem, Claude Goasguen recevra le prix de Jérusalem.

L’organisation sioniste mondiale récompensera le député UMP du 16ème pour son action pendant la guerre au Liban l’été dernier : voyage de soutien en Israël, action pour les trois soldats enlevés et défense du pays dans les médias.

DEPUTE DE PARIS – ANCIEN MINISTRE