Quand l’actualité s’invite dans l’hémicycle…

Lors de la séance du vendredi 24 novembre à l’Assemblée nationale sur le projet de loi "Prévention de la délinquance", les drames survenus après le match PSG/ Hapoel Tel Aviv ont fait réagir. Claude Goasguen, député de la circonscription du Parc des Princes s’est exprimé.

M. Claude Goasguen – L’intervention de M. Mamère me rappelle la loi du 5 juillet 2006, que nous avons votée ensemble – à l’exception peut-être de M. Mamère – et qui prévoit des peines particulièrement lourdes, notamment la dissolution des clubs de supporters en cause. Dans la tragique affaire d’hier soir, ceux-ci ont fait preuve d’antisémitisme, mais aussi de racisme à l’égard d’un policier qui s’est défendu…

Lire la suite Quand l’actualité s’invite dans l’hémicycle…

La dépêche AFP

Dépêche AFP du vendredi 24 novembre

Claude Goasguen, député UMP du Paris 16ème a demandé vendredi "la dissolution des groupes" de supporteurs du PSG "auteurs de violences" et "de sanctions exemplaires", après la mort d’un supporteur parisien en marge du match PSG- Hapoel Tel-Aviv.

Le député a ajouté, dans un communiqué, que "les bandes de voyous qui se nomment supporteurs ne doivent plus avoir leur place dans l’enceinte du Parc des Princes et ailleurs".

Selon lui, "ces manifestations de violence inqualifiables et sans doute teintées de racisme doivent être sanctionnées avec la plus grande fermeté".

Jeudi soir, un policier a tué par balle un supporteur du PSG et en a blessé gravement un autre. Selon les premiers éléments en possession de la police, un fonctionnaire de police en civil s’est porté au secours d’un supporteur israélien qui avait été agressé par des supporteurs du PSG.

Les violences après PSG-Tel Aviv

Voici le communiqué de presse de Claude Goasguen s’agissant des violences survenues après le match PSG – Tel Aviv

Claude Goasguen, député UMP du 16ème arrondissement de Paris, rapporteur de la loi « Prévention des violences lors des manifestations sportives » du 5 juillet 2006, exprime son indignation après les graves incidents qui ont suivi le match PSG- Tel Aviv d’hier.

L’enquête de l’inspection générale des services déterminera les responsabilités des uns et des autres, mais il est évident que ces manifestations de violence inqualifiables et sans doute teintées de racisme doivent être sanctionnées avec la plus grande fermeté.  Les matchs précédents du PSG au Parc des Princes semblaient enfin se dérouler sans incident, et nous pouvions espérer un retour à la normalisation.

La violence ressurgit. C’est une honte pour le football, le PSG et pour Paris. Les bandes de voyous qui se nomment supporters ne doivent plus avoir leur place dans l’enceinte du Parc des Princes ou ailleurs.

Je demande la dissolution des groupes, auteurs de ces violences, et que soient appliquées des sanctions exemplaires.

Discours en Discussion générale

Claude Goasguen, porte-parole du groupe UMP sur le projet de loi "Prévention de la délinquance" est intervenu hier en séance. Voici le discours !

M. Claude Goasguen – Je voudrais essayer d’en revenir au texte. À en croire les orateurs précédents, tout n’est qu’un problème de moyens et nous ne discutons ici que d’un additif à la loi de finances. Mais il me semble que la prévention est matière aussi d’éducation, de culture ou de sport par exemple – bref, qu’il s’agit d’un sujet politique ! Mais il est plus facile de repousser le débat en prétendant qu’il est hors sujet.

Lire la suite Discours en Discussion générale

Prévention de la délinquance : les modifications

Dépêche AFP du mardi 21 novembre 2006 : excuse de minorité et peines plancher

La commission des lois de l’Assemblée nationale a accepté mardi des amendements sur les mineurs et récidivistesissus des propositions de l’UMP (…) Le premier amendement, présenté par le rapporteur Philippe Houillon concerne l’excuse de minorité (peine divisée par deux pour les mineurs de 16 à 18 ans). Il stipule qu’elle peut ne pas être appliquée par le juge "soit compte tenu des circonstances et de la personnalité du mineur, soit parce que les faits constituent une atteinte volontaire à la vie ou à l’intégrité physique ou psychique de la personne et qu’ils ont été commis en l’état de récidive légale".

Il est proposé que la possibilité pour la juridiction des mineurs d’écarter l’excuse de minorité soit expressément prévue par la loi sans être présentée comme une solution exceptionnelle et qu’elle n’ait pas à être spécialement motivée par le tribunal dans le cas d’atteinte à la vie et de récidive. (…)

Sur les peines plancher, un amendement de M. Houillon prévoit une solution de compromis, à savoir la motivation expresse par les juges, en cas de récidive, du choix de la peine prononcée.

Lire la suite Prévention de la délinquance : les modifications

Assassinat de Gemayel

Pierre_gemayel Le ministre libanais antisyrien de l’ Industrie, Pierre Gemayel, a été tué cet après-midi dans un attentat dans la banlieue nord de Beyrouth.

Claude Goasguen a réagi vivement.

Dépêche AFP du mardi 21 novembre

"L’assassinat de Gemayel montre à quel point le Liban est travaillé par des forces internes. Il importe à la Finul, à la France, à tous les partenaires de désarmer ce parti fascisant et totalitaire qu’est le Hezbollah. Ce que je critique dans la position du gouvernement français, c’est qu’il laisse armé le Hezbollah tout en espérant retrouver la stabilité du gouvernement libanais, c’est pour moi deux choses contradictoires".

Débat UMP sur la présidentielle

Dépêche AFP du mardi 21 novembre

" Ne recommençons pas nos divisions. Nous avons dit ce matin que toutes les garanties d’égalité seront données à tous les candidats potentiels. Mais lorsqu’on a un candidat en mesure de gagner, que la minorité du parti s’amuse pas à le faire perdre ! On voit bien qu’à l’intérieur du parti, Nicolas Sarkozy est considéré par les adhérents comme le futur candidat à l’élection présidentielle. Cela ne sert donc à rien de lui mettre les bâtons dans les roues, il ne faut pas jouer contre son camp."

DEPUTE DE PARIS – ANCIEN MINISTRE